Informations et précautions

 

INFORMATIONS sur le REIKI

Les séances de Reiki en présence se font à La Haye-Fouassière (entre Nantes et Clisson), à mon domicile.

Les tarifs des prestations de Reiki comprennent aussi les retours et échanges possibles (téléphone et / ou courriel, dans un nombre raisonnable) avant et suite à la séance, vos questions, les interrogations qui pourraient surgir. Et souvenez-vous : un traitement Reiki voit ses effets s’étendre sur trois semaines ! 😉

Si vous êtes intéressés par un travail en profondeur qui s’étalerait sur plusieurs séances, nous vous proposerons dans ce cas une réduction en rapport avec le nombre de rendez-vous et votre situation.

***

INDICATIONS & PRÉCAUTIONS

Une séance, qu’il s’agisse de Reiki ou de tout autre type de démarche proposé sur ce site, ne peut pas se substituer à une consultation auprès d’un médecin, ni à un traitement médical.

Il est fortement déconseillé pour le Reiki et pour les techniques chamaniques d’être sous l’influence de quelque psychotrope que ce soit, mais aussi de l’alcool. De manière générale et en-dehors d’un cadre spécifique centré sur des dépendances, les méthodes proposées sur ce site sont peu compatibles avec l’absorption de substances qui modifient la chimie du cerveau. Une exception peut être envisagée pour les analgésiques et les antidépresseurs.

Les femmes enceintes peuvent recevoir du Reiki. La séance peut d’ailleurs englober l’enfant, si la mère le souhaite. En revanche, l’allaitement demande des précautions, aussi vous serais-je gré de m’avertir si c’est votre cas.

Le Reiki peut être défavorable aux personnes portant un pacemaker et à celles qui sortent d’une anesthésie générale (tant que le produit n’a pas été évacué de leur corps). Pour les secondes, veuillez patienter quelques jours afin que la séance se fasse dans les meilleures conditions. Pour les premières, je vous invite à consulter les autres services proposés.

Le chamanisme est une méthode assez « costaude ». Je ne l’envisagerai pour un enfant ou une femme enceinte qu’en tout, tout dernier recours. Dans ces deux cas, il est préférable soit d’utiliser le Reiki, soit – dans le cas d’une femme enceinte – d’attendre que l’accouchement ait eu lieu.

Une exception peut être envisagée dans le cas où il s’agirait, grâce au chamanisme, de demander aux esprits de protéger l’enfant nés – de le « bénir », en quelque sorte.

 

Publicités